Quelques conseils pour bien utiliser les épices et fines herbes en cuisine

Posted on

Les épices et les fines herbes sont très utiles en cuisine pour rehausser le goût des plats. Leur arôme stimule également le goût et l’odorat, c’est ce qui provoque notre plaisir à goûter aux préparations les contenants.

epicerie

               Il faudra toutefois savoir bien les utiliser afin de réussir ses préparations à merveille. Je vous invite alors à découvrir certaines informations indispensables sur leur utilisation et leur conservation afin de donner à vos plats une meilleure saveur et une senteur parfaite.

Épices et fines herbes : les différences

               Avant de pouvoir utiliser les épices et les fines herbes dans vos préparations, je vous suggère d’abord d’en connaître davantage sur leurs différences. Les fines herbes sont des feuilles de plantes aromatiques qui peuvent être consommées fraiches ou séchées.

               Les épices quant à elles, proviennent particulièrement des plantes aromatiques, mais il s’agit plutôt de leurs fruits, graines, bulbes, racines, écorces ou bien d’autres parties de la plante. On les retrouve généralement séchées. Leurs utilisations et leurs cuissons sont différentes, c’est pourquoi il est important de bien faire leur distinction.

Achetez les meilleures épices et fines herbes

               Si vous avez envie d’acheter les meilleures épices et fines herbes, je vous suggère de bien user de votre sens de l’odorat. Eh oui ! Votre nez est votre meilleur guide pour acheter vos épices et fines herbes, car le critère par excellence pour les choisir c’est avant tout leur senteur. Si vous en avez dans vos placards de cuisine qui ne sentent plus rien, jetez-les, comme ils ne vous serviront plus à rien.

               La majorité des épices et des fines herbes perdent leur saveur et leur senteur au bout d’un an. Je vous conseille ainsi de n’en acheter qu’en quantité suffisante pour vos besoins annuels. Renouveler donc vos épices chaque année si vous voulez vous assurer de leur fraîcheur.

               Particulièrement pour les épices d’ailleurs, achetez-les en entières ou dans leur état d’origine, encore en graines en bulbes ou en racines. Il ne faut également les moudre que lorsque vous les utiliserez. Ainsi, vous pourrez les conserver encore plus longtemps.

               Pour vous faciliter d’ailleurs la tâche lors de l’utilisation des épices, je vous conseille de réserver un moulin à café pour les moudre convenablement et plus aisément. Pour en accentuer leurs effets, je vous suggère également de les griller avant de les moudre dans votre moulin.

               Lorsque vous achèterez des herbes fraîches, veuillez vérifier si elles ne contiennent aucune trace de moisissures, des tiges bien fraîches et des feuilles qui ne sont pas encore décolorées.

epice

Bien conserver ses épices et fines herbes

               La conservation est très importante pour bien retenir l’arôme et la saveur des épices et des fines herbes. Pour cela, je vous propose de les conserver bien à l’abri de la lumière, dans un endroit frai et sec. Éviter également de les entreposer sur une étagère trop près de la cuisinière ou de la fenêtre.

               Le contact avec l’air est effectivement déconseillé, car cela provoque une oxydation de l’épice ou de l’herbe et ainsi une perte de leur arôme. Ainsi, je vous conseille de les conserver dans un contenant hermétique. Dans le cas où elles sont encore dans leur état d’origine, je vous recommande de les préserver dans des contenants hermétiques en métal ou en verre opaque pour deux ans tout au plus.

               Si vous les avez en forme moulue ou en poudre, je vous suggère de les préserver dans des sacs en plastique bien fermé que vous mettrez également dans des contenants hermétiques pour une meilleure protection.

               Pour la conservation de vos fines herbes, elles peuvent être congelées facilement. Pour cela, il vous suffit de bien les laver, de les éponger convenablement entre deux feuilles de papier essuie-tout et puis de les mettre dans des sacs hermétiques avant de les conserver au congélateur.

Des astuces pour bien les utiliser

               La chaleur altère la saveur et l’arôme des fines herbes, je vous propose alors de ne les ajouter qu’en fin de cuisson pour en profiter convenablement. Pour les herbes de types méditerranéens tels que le thym, l’origan, le romarin, la sarriette, le laurier, la marjolaine ou encore la sauge, vous pourrez les ajouter en début ou au milieu de la cuisson puisqu’elles supportent très bien le mijotage, à l’exception du basilic.

               Si vous en mettez dans des plats froids, je vous conseille de les y ajouter le plus tôt possible avant la consommation, car le froid ralentit le développement de leur arôme et réduit également l’intensité de leur saveur.

               Pour les fines herbes que vous aurez congelées, ne les dégelez que lorsque vous en aurez besoin, sinon elles noirciront ou se ramolliront. Ce qui n’est pas très efficace pour leur présentation.

               En ce qui concerne les épices, sachez que la cuisson modifie leur goût. Leur utilisation dans les préparations chaudes peut ainsi prendre plusieurs formes. En effet, avec des épices moulues et crues, vous ne les ajouterez qu’en fin de cuisson ou même au moment de servir.

Pour vos plats à cuisson rapide, je vous conseille également de n’utiliser que des épices moules et crues. Celles en entiers et crues, elles conviennent principalement aux plats à longue cuisson.


One thought on “Quelques conseils pour bien utiliser les épices et fines herbes en cuisine

  1. Merci pour cet excellent article ! Moi qui n’en savais que peu sur les épices et les fines herbes. Lire votre article a été bien mieux que de suivre un cours de cuisine qui m’aura coûté bien plus que quelques minutes de lecture. Si vous pouviez en écrire un autre sur leur mélange, je n’en serais que plus que ravie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *